Publié le 27/07/2017

Le portail de la famille et des enfants

Sophie la girafe histoire

Sophie la Girafe : La petite histoire de ce jouet culte et français

Qui ne la connait pas, qui n’en n’a jamais entendu parler ? A vrai dire pas grand monde… Sophie la Girafe est LE jouet emblématique de plusieurs génération, celui que peu de monde ne reçoit pas en cadeau de naissance, celui que nos enfants aiment mâchouiller et il y a fort à parier que nous-même avons eu le plaisir de jouer avec.

Une girafe est née elle s'appelle Sophie

En effet la célèbre petite Sophie a vu le jour en 1961, le 25 mai le jour de la Sainte Sophie d’où son nom. Elle est née en France, son père Monsieur Rampeau était spécialisé dans la fabrication d’objets en caoutchouc naturel par rotomoulage, il travaillait dans la société Delacoste. Il a eu pour idée de créer un hochet pour nourrisson facile à la préhension, favorisant le développement des différents sens du jeune enfant. C’est ainsi qu’est née Sophie, tout d’abord à cette époque seuls les animaux domestiques étaient représentés.

Il a voulu innover en représentant un animal venant d’un autre continent. Du haut de ces 18 centimètres, Sophie la girafe offre différents avantages : la longueur de son cou pour pouvoir l’attraper ainsi que ces longues jambes fines également faciles à manipuler et à mâchouiller. Ses petites oreilles et cornes peuvent soulager les gencives douloureuses des petits bouts de choux en les mordillant. Grace au caoutchouc 100% naturel et à la peinture alimentaire, les bambins reconnaîtront le goût de leur biberon ou sucette si vous avez fait le choix du caoutchouc et non du silicone. Les petites taches marrons de Sophie attirent le regard des touts petits grâce au contraste, ce sont d’ailleurs les premières choses qu’il peut voir. Sophie la girafe a été dotée d’un sifflet pour stimuler et amuser l’ouïe des petits bouts de chou dans un premier temps, et pour l’aider à comprendre la relation de cause à effet dans un second temps. Ainsi lorsque Sophie est attrapée par le coup ou les pattes, elle se met à couiner. Vos bambins pourront reconnaître Sophie parmi leurs jouets grâce à son parfum particulier dû au caoutchouc naturel tiré de l’hévéa.

L'entreprise Vulli devient la maman adoptive de Sophie

En 1981, la société Vulli rachète l’entreprise Delacoste. Elle maintient la production de Sophie la Girafe en gardant le même procédé de fabrication toujours dans la région parisienne. Puis en 1991, Sophie la Girafe devient Haute-Savoyarde et est désormais produite à Rumilly. Bien que ce soit un succès national et international, Sophie la girafe continue d'être produite artisanalement par 75 personnes chaque jour après 14 opérations manuelles nécessaires. C’est ainsi que Sophie la girafe traverse les générations et est devenue le premier jouet emblématique des nouveaux nés, et de toutes les listes de naissance.

L'histoire de cette girafe en vidéo

Vous pouvez retrouver son histoire en vidéo sur le site www.sophielagirafe.fr Aujourd’hui Sophie la Girafe n’est pas uniquement célèbre en France mais dans le monde entier, 38% de la production étant exporté notamment aux Etats-Unis. Sophie la Girafe a commencé par être un phénomène de mode en Californie auprès de la communauté hollywoodienne, voir quelques photos : http://www.sophielagirafe.fr/fr/un-jouet-unique/le-jouet-star.html
Puis comme en France, c’est grâce à l’efficacité du bouche à oreille et à la facilité de pouvoir la commander sur Amazon qu’elle remporte un succès remarquable dans tout le pays. En 2009 elle a d’ailleurs été élue « produit de l’année » par « Astra » qui est la plus importante association américaine de détaillants spécialistes en jouets. Ce prix récompense le jouet le plus unique, le plus amusant et le plus sûr pour les enfants du monde.

Pour ces 50 ans, en 2011, Sophie la Girafe a été relookée et réinterprétée par des artistes de renom au travers de 70 œuvres sur le thème « Sophie vue par », à voir sur www.puretrend.com/media/sophie-vue-par-studio-bercot-julie_m522270.

Ces œuvres ont ensuite été vendues aux enchères au profit de l’institut Gustave Roussy. Les fonds collectés à cette occasion ont été plus spécialement destinés à la recherche sur les cancers de l’enfant.

sophie la girafe série limitée

Aller en Haut